02 mai 2015

.... INSOLITE ....

****************++++++++++++++++++++**************** **********++++++++++++*********** ****+++++***** ***+++*** *+* + Insolites Les nuages de mon azur Voyagent autour du soleil Tes rêves charnels Exhaussent Mes inattentions sensuelles ***********++++++++++*********** *****+++++***** ***+++*** *+* +   (La prison des rêves)  
Posté par MANOUKIA à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mai 2015

BAIN DE TA PEAU

Bain de ta peau Qui sue l'âme de l'amour Tu m'enlaces d'aurore VIVRE DEBOUT -------- Jamais seul -------- +++++++++++++++++++++++++ +++++++++ +++ ++ +   (La prison des rêves)
Posté par MANOUKIA à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 mai 2015

JE VOUDRAIS

Etendre sur les arbres Les mots qui ne se parlent pas Qui s'écoutent sur les doigts Je voudrais d'un créneau de soleil Défricher le houblon et boire à ses féeries Mordre dans le pain Frémir de pluie Mâcher l'univers comme un fruit Couvrir le néant de traces métalliques De baisers cristallins Bondir sur les crinières des chevaux aux aguets Dans les prairies de souffle Là où l'intouchable S'anime d'absolus haletants -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+- -+-+-+-+-+-+-+-+-+- -+-+- -+- +
Posté par MANOUKIA à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 mai 2015

LIBERTE

Tentations abattues sur les têtes poudrées de l'histoire ............................................................. LIBERTE ............................................................. Où pourrais-je aujourd'hui Acclimater l'idéal? Le magnétisme du passé Avec le temps qui ferme les yeux Et tes yeux que je caresse ... Ces odeurs de musique Ces soupirs de guitare Tranquilles +++++++++++ +++ +
Posté par MANOUKIA à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 mai 2015

JE HARCELE LES TOITS

Je harcèle les toits Des maisons de tuiles roses Je frappe aux portes des inconnus Dont l'incandescence Frémit sur leur lit Ils ont la peau blanche, douce, sous les draps Que j'apprends un par un ................................................... L'amour fou Est prophétie inéluctablement ................................................. Pâle ironie des rues qui s'époumonnent irradiées ..................... Où es-tu? ................... Le ciel creuse la route Qui mène jusqu'à toi ... [Lire la suite]
Posté par MANOUKIA à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 mai 2015

I WANT YOU

Désormais, je serai là, Quand bien même le monde étendu Ne serait plus ........................................ Le regard ébloui Que ta vie m'a donné électrise mes rêves J'enfante les plaisirs de ta peau A ma peau De ta voix à ma voix +++++++++++++++++++ I WANT YOU ++++++++++++++++++++++++++ +++++++++++++++++++ +++++++ +++ +
Posté par MANOUKIA à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 mai 2015

OU SE CACHE LE SOLEIL?

Où se cache le soleil? Je le vois au fantasme des déserts poudreux Des voiles, Que les femmes nues et chaudes soulèvent Et enrubannent au crépuscule ... Où se cache l'Afrique? Avec ses voix qui assènent le sommeil Nos idéaux s'enfouissent sous la mer Qui s'exhibe Inexorablement +:+:+:+:+:+:+:+:+:+:+ +:+:+ +:+ :
Posté par MANOUKIA à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 mai 2015

LA ROUTE

La route Cordon noir, tendu To sourire dilué caresse ma mémoire +++++++++++++++++++++ Je me souviens Que fais-tu? De ce ciel ouvert Jj'ai allumé des lustres dans les hall de gare Figé de bougies sur les voies piétonnières ... Fixé des feux de bengale sous tes baskets Très haut, s'imprime le cri des songes Le bruissement du quotidien S'abîme de voyages stellaires Je te provoques mes ruminances éclectiques +++++++++++++++++++++++++++ ++++++++++ +++ +
Posté par MANOUKIA à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mai 2015

CRI

Et tous ces chevaux d'autrefois, échevelés sous un ciel pourpre ... Les paysages de ton corps, et tous nos voyages sont morts ... Ainsi je cotoie ton absence, je traverse notre désert dans la sueur de tes mirages Et sous l'orage, tout près des oasis dissous, je marche encore Il faut croire en sa solitude: Elle dévore les souvenirs imaginaires, les pudeurs, les désarrois, Nous ne sommes que chats égarés, soumis à l'éternel retour, Au silence établi, +++++++++++++ Et l'avenir se veut félin, mystifié. Le chemin que nous avons... [Lire la suite]
Posté par MANOUKIA à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,